Le mannequinat pour les filles trop maigres ainsi que les sites Pro-Anorexie sont maintenant interdits.


21 367

Partages


Le dictat de la minceur (et de la maigreur) est partout, qu’on le veuille ou non. Et pour prendre des mesures concrètes et lutter contre la maigreur excessive, le député PS Olivier Véran entendait déposer deux amendements au projet de loi Marisol Touraine.

 

Sanctionner les agences de mannequinat

Il voulait tout d’abord imposer aux agences de ne pas employer des mannequins en-dessous d’un Indice de Masse Corporelle (IMC) minimum. Les mannequins devront donc désormais remettre un certificat médical aux agences pour pouvoir être embauchées. Il explique : « C’est un message important en direction des jeunes femmes, des jeunes filles qui voient en ces mannequins des modèles esthétiques ». Les agences employant des mannequins jugées en état de dénutrition seront donc pénalisées.

 
Sanctionner les sites internet pro-anorexie
D’autre part, il a créé un « délit de valorisation de maigreur excessive » sur les sites internet, notamment tous ces sites qui prônent l’anorexie, appelés pro-ana. Ils convainquent notamment les jeunes filles qu’il faut  » avoir un écart de 15 centimètres entre les jambes pour être belle ».

Le mannequinat pour les filles trop maigres ainsi que les sites Pro-Anorexie sont maintenant interdits.

Bonne nouvelle : l’amendement anti mannequin trop maigre est passé, mais aussi celui contre les site pro-ana !

Une chose est sûre : les rondeurs aussi, c’est vraiment beau !


21 367

Partages


Commentaires


Encore plus de Meilleur du Pire