Joey Starr condamné à 15 jours de prison pour une altercation à Liège


11 235

Partages


Le tribunal correctionnel de Liège a condamné Joey Starr à 15 jours de prison avec trois ans de sursis, ainsi qu’à une amende ferme de 300 euros, suite à une altercation avec des policiers liégeois.
Joey Starr, de son vrai nom Didier Morville, vient d’être condamné à une peine de 15 jours de prison avec sursis et à une amende ferme de 300 euros.

Une décision prise par le tribunal correctionnel de Liège suite à des faits de « rébellion et outrage » à l’égard de policiers liégeois qui se sont déroulés le 20 avril 2013, comme le rapporte le site belge Le Soir.

Joey Starr condamné à 15 jours de prison pour une altercation à Liège

Le rappeur de 47 ans aurait cherché l’affrontement avec trois policiers et se serait rebellé alors que ces derniers tentaient de le maîtriser. L’artiste avait alors été jeté au sol, menotté et maîtrisé avant d’être placé dans une cellule de l’hôtel de police. Hors de lui, il s’était ensuite frappé la tête à plus de 70 reprises sur la porte de sa cellule, comme l’a rapporté le juge lors de l’audience.

La comparution devant le tribunal correctionnel aurait pu être évitée, si Joey Starr avait payé dans les temps imposés la transaction de 750 euros réclamée par le parquet. Une somme qu’il n’a jamais souhaitée débourser.


11 235

Partages


Commentaires


Encore plus de Meilleur du Pire