Comment donner envie à une fille pour ensuite fait l’amour ?


9 437

Partages


LES BASES

Avant d’essayer ce genre de chose, il va de soi qu’il faut qu’elle et vous soyez déjà plus que de simples connaissances.

Il faut que vous vous connaissiez bien, que vous soyez à l’aise l’un avec l’autre.

En fonction des situations, ça peut demander plus ou moins de temps; mais l’idée est que elle et vous vous considériez comme de bons potes, voire plus.

Essayer ces techniques avant d’avoir un minimum muri votre relation, en n’étant que de vagues connaissances produirait des résultats assez aléatoires.

N’allez pas essayer ça avec une inconnue, ou avec une fille à qui vous n’avez parlé qu’une ou deux fois !

Mais il peut aussi arriver que l’occasion se présente, et qu’il faille la saisir, donc au final, c’est à vous de faire preuve de bon sens à ce niveau.

1. INTIMITÉ ET AISANCE

L’idée est d’accélérer le sentiment d’intimité et de liberté de ton entre elle et vous, en parlant très librement de sujets un peu chauds et intimes.

Notamment tout ce qui touche au corps, au sexe et aux relations hommes / femmes.

Par exemple :

L’age de votre première fois
Vos meilleurs et pires souvenirs niveau sexe
Les trucs que vous avez déjà essayés, et ceux que vous vous verriez bien essayer
Les trucs que vous aimez, les trucs que vous n’aimez pas
Est-ce que sucer c’est tromper …
Est-ce que vous vous verriez avoir un plan cul régulier – sans sentiments avec quelqu’un, est-ce que ça vous est déjà arrivé
Est-ce que vous avez déjà couché avec une personne plus âgée (genre, beaucoup), …

Etc.

L’idée est de parler de sexe l’un avec l’autre, librement et sans gêne, afin de faire tomber les barrières (et de peu à peu vous chauffer l’un l’autre).

Cela présente plusieurs intérêts :

Votre facilité à parler de sujet un peu chauds dénote votre liberté de ton, votre ouverture d’esprit … et une certaine expérience du sexe et des relations (WIN)
Ce sont des sujets à la fois croustillants (donc on se prend au jeu) … et un peu chauds, qui aident à faire monter la température à et donner des idées pas très catholiques… (WIN)
Le fait de vous confier sur de tels sujets, et de partager des détails si privés va contribuer à renforcer l’impression qu’elle et vous êtes proches… très proches…

Si vous êtes un peu timide, ou un peu pudique, si vous avez du mal à aborder ces sujets, vous pouvez utiliser des stratagèmes du type « J’avais une ex qui … et du coup on … et moi je …  » .

Évidemment, c’est plus facile à faire quand vous êtes peu nombreux (l’idéal étant de le faire quand vous n’êtes que tous les deux et que le contexte s’y prête).

N’allez pas faire ça autour de la machine à café au bureau !

Le contexte parfait pour ce genre de discussion.

Elle chez vous, ou vous chez elle, ou alors, dans un bar, en train de prendre un verre (accessoirement, l’alcool aide à se lâcher et à parler plus librement, donc ça peut aider, mais buvez aec modération, ne serait-ce que pour garder les idées claires).

Au delà de ça, pour créer de l’intimité : vous rapprocher physiquement l’un de l’autre, et créer des occasions de vous toucher, de vous frôler.

Par exemple :

Lui enlever un cil (même si elle n’en a pas)
Lui mettre la main sur le bras quand vous lui faites la bise
Toucher ses cheveux, l’air de rien, pendant que vous lui parlez d’autre chose (en faisant comme si vous faisiez ça machinalement, sans même y penser)
A la plage, lui demander de vous passer de la crème
En soirée, vous asseoir près d’elle, mettre votre tête sur ses épaules, ou la prendre dans vos bras (tant que c’est pas fait au premier degré et que c’est fait avec légèreté, ça passe !)

2. PROVOCATION

Rien de tel pour faire monter la température entre une fille et vous que jouer la provoc’.

Les jeux de regards, les petites piques, alterner entre les moments où vous êtes sympa et attentionné avec elle, puis plus distant, etc.

Un autre moyen sympa de faire monter la température en jouant la provoc : les allusions et petites phrases qui, sous couvert de second degré, annoncent clairement la couleur.

Par exemple :

« Hmm, si j’étais pas un un petit garçon très sage et sans aucune pensée impure, je te collerais contre le mur pour te rouler la pelle de ta vie… »
« Hmm, si je réservais pas ma virginité pour la femme de ma vie, je serais déjà en train de te mettre la fessée … »
ou encore « Non mais arrête de me regarder comme ça, parce qu’à me chauffer il va t’arriver des bricoles… »

A dire, évidemment, sur le ton de la plaisanterie et de la provoc’.

Ce genre de phrase, prononcé lorsque la tension sexuelle est déjà élevée, fait souvent office de véritable accélérateur de combustion.

Par contre, n’allez pas essayer ce genre de truc à froid, ça passerait sans doute déjà beaucoup moins bien.

Comme toujours, adaptez à votre propre style, vous êtes seul juge de la pertinence de ce genre de chose, faites preuve de bon sens !

Mais bon, en gros, ce genre de chose contribue à attirer son attention, et à jouer avec ses nerfs.

Si elle est joueuse, elle devrait se prendre au jeu et se mettre à participer, ce qui va évidemment aider à accélérer les choses.

S’installera alors une espèce de « bras de fer » psychologique entre elle et vous (mais bon esprit) … où le gagnant sera celui qui fera craquer l’autre…

En général, ça se finit à l’horizontal – ou bien l’un des deux colle l’autre au mur pour lui manger la bouche et lui arracher ses vêtements.


9 437

Partages


Commentaires


Encore plus de Meilleur du Pire